Comment calculer la consommation électrique d’un climatiseur ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
4.4/5 - (20 votes)

L’usage d’un climatiseur peut vite faire monter la consommation électrique dans un foyer. Or, c’est un appareil incontournable pour apporter un minimum de confort en été (et hiver, pour les modèles réversibles). Selon le type de climatiseur et de votre utilisation, des écarts importants peuvent se creuser sur votre facture d’énergie. Donc si vous envisagez d’installer un nouveau système de clim, il est important de bien savoir calculer la consommation d’électricité du climatiseur afin d’en connaître réellement son coût final.

En tant qu’investissement sur le long terme, il est important de prendre toutes les informations nécessaires pour bien choisir sa clim. Le but étant également de trouver le meilleur rapport qualité prix afin de réduire au maximum vos frais liés à sa consommation électrique.

Les éléments à savoir sur la consommation électrique d’un climatiseur

Les unités de mesure de la puissance d’un climatiseur

 

  • Le BTU, en Asie et dans les pays anglo saxons

Le BTU ou British Thermal Unit est l’unité employée pour mesurer la puissance d’un climatiseur. On l’utilise surtout dans les pays asiatiques et anglo-saxons. 

  • Le Kwh, en France et dans les pays francophones

Kwh, en France et dans les pays francophones

En France, la puissance des appareils de climatisation est plutôt exprimée en Watt (W) et en kilowatt (kW). Pour info, 1 kWh équivaut à 3414,5 BTU.

Les variables à étudier dans l’estimation de la consommation électrique d’un climatiseur

La consommation électrique d’un climatiseur dépend de plusieurs facteurs. Ces variables ont un impact direct sur la puissance et le type d’appareils dont vous avez besoin. Ce sont :

  • L’état de l’isolation du logement : plus il est mauvais, plus l’appareil doit être puissant, et donc, consommer plus;
  • Le nombre d’ouvertures présentes dans la pièce à rafraîchir : il concerne les portes, les fenêtres et les surfaces vitrées qui peuvent être sources d’entrée de la chaleur;
  • La présence d’appareils électriques : ils produisent de la chaleur dans la pièce et doivent être pris en compte dans l’estimation;
  • La configuration de la pièce à climatiser : les meubles et les cloisonnements influencent la circulation de l’air et la température dans une pièce.

L’étiquette énergie du climatiseur

En tant qu’appareil électrique, les climatiseurs aussi sont catégorisés par classes énergétiques. Vous pouvez trouver les détails sur l’étiquette énergie, une sorte de fiche, de l’appareil.

Voici la classification énergétique des climatiseurs, en partant de ceux qui consomment le moins à ceux qui sont les plus énergivores :

  • A+++ : SEER ≥ 8,5;
  • A++ : 8,5 > SEER ≥ 6,10;
  • A+ : 6,10 > SEER ≥ 5,60;
  • A : 5,60 > SEER ≥ 5,10;
  • B : 5,10 > SEER ≥ 4,60;
  • C : 4,60 > SEER ≥ 4,10;
  • D : 4,10 > SEER ≥ 3,60;
  • E : 3,60 > SEER ≥ 3,10;
  • F : 3,10 > SEER ≥ 2,60;
  • G : 2,60 > SEER.

Comment calculer la consommation d’électricité d’un climatiseur ?

calculer la consommation d'électricité d’un climatiseur

Nous savons tous que l’usage du climatiseur se reflète dans la facture d’électricité, peu importe le modèle que l’on aura choisi. Le but en estimant la consommation est d’amortir les dépenses en choisissant l’appareil qui sera le plus approprié à vos besoins. Cela vous donnera aussi une idée sur la portée de l’investissement que vous êtes sur le point de faire.

Formule de calcul consommation d’électricité d’un climatiseur

Consommation électrique climatiseur par an (en kWh) = Puissance du climatiseur x Nombre d’heures d’utilisation de l’appareil x Nombre de jours d’utilisation / 1000

Pour aller plus loin dans votre étude, vous avez la possibilité de multiplier le résultat avec le prix de l’électricité par kWh. Vous aurez ainsi une approximation du coût annuel de votre climatisation.

Comment réduire la consommation électrique d’un climatiseur ?

La réduction de la consommation d’énergie de la clim est aussi un autre sujet à aborder. Il existe quelques astuces qui fonctionnent très bien et vous permettent d’économiser quelques euros par an comme le fait de maintenir la température idéale dans chaque partie de la maison et les bienfaits des plantes. L’installation des rideaux et l’opacification des parois vitrées sont également recommandées. Dans tous les cas, tout cela ne servirait à rien sans une bonne isolation.

  • Garder chaque pièce de la maison à la bonne température

Garder chaque pièce de la maison à la bonne température

La première chose à faire pour faire baisser le coût de la climatisation est de toujours garder chaque pièce de la maison à la bonne température.

Voici quelques indications concernant la température idéale dans votre intérieur :

  • Pièces à vivre (cuisine, salon, salle à manger) : de 19 à 21°C
  • Salle de bains (lorsque vous l’utilisez) : de 19 à 22°C
  • Chambres : de 16 à 17°C
  • Pièces inoccupées : 14°C

 

  • Installer un mur végétal

installer un mur vegetal

Avoir quelques verdures, par-ci par-là à l’intérieur de son habitation est aussi un excellent moyen pour apporter et garder de la fraîcheur. Puis, les plantes ont un atout décoratif incontestable, qui plus est, gratuit.

Comme idée, vous pouvez envisager un mur végétal à installer dans les pièces à vivre. Les plantes grimpantes se prêtent facilement à ce rôle. Sinon, vous pouvez aussi déplacer ce projet sur un mur extérieur dans la véranda ou le balcon, par exemple. En fait, la couche végétale va également isoler les bruits et la chaleur.

  • Limiter les rayons du soleil

Limiter les rayons du soleil

Une autre astuce efficace pour réduire la consommation de sa clim : filtrer les rayons du soleil qui entrent dans son intérieur. En plus de leur touche déco, les rideaux, les stores et les volets vont devenir vos alliées économie d’énergie. Il existe également des films protecteurs autocollants à poser sur les fenêtres et les baies vitrées. En limitant les rayons du soleil, vous éviterez la surchauffe de l’appareil de climatisation et de garder la température idéale. 

  • Regrouper les appareils électriques

Regrouper les appareils électriques

Comme mentionné plus haut, les appareils électroménagers et les appareils électriques (micro-ondes, imprimantes, frigo, ordinateur, télévision, …) sont sources de chaleur. Il faut aussi faire attention aux éclairages halogènes qui produisent beaucoup de chaleur. Ainsi, pensez à aménager votre intérieur et à les regrouper dans une pièce (ou au moins dans un coin de chaque pièce s’il n’est pas possible de les rassembler dans un seul endroit). Ils auront, ainsi, moins d’impact sur votre consommation électrique via le système de climatisation.

Cet article traite du dossier suivant : Comment calculer la consommation électrique d’un climatiseur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Demandez-nous
un devis gratuit

Vous avez besoin de conseils personnalisés pour choisir l’équipement qui correspond à vos besoins ? Contactez-nous et recevez votre devis gratuit
error: Content is protected !!
Call Now ButtonAPPELER